Jusqu’à ce que la folie me sépare

Couverture de "Jusqu'à ce que la folie me sépare", recueil de nouvelles

Disponible dès maintenant (en fait même depuis hier) en format électronique sur la boutique Amazon.

Quand le voile qui dissimulait jusque-là le monde se déchire, il faut apprendre à gérer cette nouvelle réalité, aussi perturbante soit-elle.

En feront l’expérience: un cannibale urbain, un mari infidèle, un oublié à la mémoire exceptionnelle et même un mort qui exploreront tour à tour leurs étranges univers dans ce recueil où règne l’humour noir.

Que les héros de ces quatre nouvelles fantastiques glissent tout juste dans la folie ou qu’ils la côtoient depuis toujours, leurs relations ne sont pas de tout repos. Leurs couples explosent, leurs vies se désagrègent, mais leur esprit résiste encore. Retrouveront-ils la paix qui les accompagnait avant que le destin ne bouleverse leur existence ?

Extrait :

Barbara le gifla. Il se massa la joue à l’endroit où elle l’avait frappé.

— Tu n’as pas le droit de supprimer notre union, lui dit-elle. Tu peux cesser de m’aimer, tu peux partir avec une autre, tu peux regretter chaque moment passé avec moi mais tu ne peux pas les nier.

— Je ne t’avais jamais vue avant ce matin.

Son épouse pleurait maintenant à grosses larmes.

— Je ne sais pas à quoi tu joues, bredouilla-t-elle, mais s’il n’y a que ça pour te clouer le bec, je vais vous montrer l’album photo de notre mariage.

Elle s’éloigna en titubant.

— Ciao, menteur, dit Cécile.

Elle trotta hors de l’appartement et disparut dans le couloir.

Aloïs n’hésita pas longtemps. Les obligations qui le liaient à sa femme légitime n’avaient aucune prise sur lui. Quand on n’a pas de souvenirs, on n’a pas de passé. Il n’avait jamais trompé Cécile et n’allait pas commencer maintenant, pas même avec sa propre épouse.

Un format papier n’est pour l’instant pas prévu.

Anges Caducs

couverturebleue « Anges Caducs », recueil de 8 de mes nouvelles récentes, vient de paraître sur Amazon au format électronique uniquement pour à peine plus d’un euro. Celles et ceux qui épluchent ce blog en connaîtront déjà quelques-unes mais auront le bonheur d’en découvrir quelques unes d’inédites.

Au sommaire de cet ouvrage souvent cynique:

‣ « Feu les femmes » relate les interrogations d’un enfant du futur, dans un monde d’où les femmes ont disparu depuis des millénaires. Qui étaient ces créatures de légende: monstres ou anges délicieux?

‣ Dans « Galets magiques« , un instituteur et un agriculteur découvrent d’étranges objets d’origine extraterrestre. Parviendront-ils à établir le contact avec ces visiteurs célestes sans commettre d’impair?

‣ Dans « Graine de curieux », un ex-employé d’une entreprise de limonade tente de voler la recette de la plus célèbre boisson de son ancien patron. Percera-t-il tous les secrets de la firme malgré sa haute sécurité?

‣ Dans « Leçon d’ange« , un ange rendu visible par une trop grande consommation d’alcool rend visite à un artiste et à son épouse. Ressuscitera-t-il l’amour dans ce couple bancal?

‣ « Le rire est une larme dangereuse » livre les déboires d’un homme maudit par une sorcière. Prendra-t-il le dessus sur un destin tragi-comique?

‣ Dans « L’Éveil de la Chair« , un noble sacrifie son héritage pour se construire une compagne robotique. Parviendra-t-il à la rendre suffisamment humaine à son goût?

‣ Dans « La Prophétesse », une femme prédit l’avenir sans jamais se tromper. Quand elle annonce la fin du monde, qui oserait douter d’elle?

‣ « Expatriés Sidéraux » raconte les efforts d’un père pour emmener sa fille vers un monde meilleur, loin de la corruption de la société. Réussira-t-il à la protéger malgré l’environnement hostile?

Fins du monde

Couverture de "Fin(s) du monde"

« Fin(s) du Monde », un recueil de nouvelles sur le thème à la mode de la fin du monde auquel j’ai collaboré, parait cette semaine aux éditions des Artistes Fous. La version électronique, sans DRM et augmentée d’une nouvelle inédite, plaira aux amateurs de science-fiction à la page. La version papier rassurera ceux qui sont convaincus que l’électronique va nous lâcher dès le 21 décembre. Quoi qu’il en soit, chacun aura l’occasion de lire ces 20 récits extraordinaires.

La version électronique ne coûte que 2.50€, et celle en papier 9.90€. Vous pouvez passer commande sur le site de l’association: http://www.lesartistesfous.com/les-editions-des-artistes-fous/fin-s-du-monde

Le tirage est limité, aussi précipitez-vous avant que le stock ne soit épuisé.

Galets Magiques

Galets Magiques, illustration d'un extra-terrestre.Que feriez-vous si vous découvriez des objets étranges que deux extra-terrestres auraient laissé derrière eux? Et si c’étaient des armes, s’il y avait danger? Et si l’humanité toute entière risquait de trouver là une occasion unique d’établir un contact avec une autre intelligence? Quelques questions auxquelles tentent de répondre Victor et Paul, deux amis d’enfance, dans cette nouvelle humoristique de 4300 mots (une dizaine de pages A4).

Galets Magiques (Texte intégral, au format pdf)

Egalement disponible sur ipagination.

L’illustration a été gracieusement fournie par un ami peintre (visitez sa galerie sur Artquid!)

Pauvre Chien Digne

Une vieille veuve un peu sourde passe une annonce pour remplacer son chien qui vient de disparaître. Une jeune femme lui propose un toutou bien particulier: son homme, qu’elle a dressé.

Voilà pour le résumé de ma dernière petite pièce de théâtre, un sketch d’une dizaine de minutes pour trois acteurs (deux femmes et un homme). Un peu d’absurde, beaucoup d’humour, en égratignant au passage le féminisme, les droits des animaux et les misères du troisième âge.

Les troupes amateures comme les professionnelles monteront aisément cette mini-comédie peu exigeante en moyens (décors, costumes et accessoires simples). Je n’ai pas prémâché le travailleur du metteur en scène qui a donc toute lattitude pour exprimer sa créativité.

Le texte intégral: pauvrechiendigne.pdf

J’espère qu’il rencontrera au moins autant de succès que mes pièces précédentes. N’hésitez pas à me laisser vos impressions, commentaires, critiques… ici ou ailleurs.

Promotion Borgne en papier

Mon premier roman est désormais disponible en version papier sur Lulu au prix de 14.99 €. Comme je l’avais mentionné précédemment, j’ai pour l’occasion changé la couverture de l’ouvrage, peut-être plus en phase avec le récit. N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires là-dessus. J’ai travaillé en imprimerie et entamé une formation de typographe, il y a de cela quelques années, et j’ai eu grand plaisir à effectuer de-ci de-là quelques travaux graphiques à l’occasion, mais j’ai encore beaucoup à apprendre.

L’épreuve que j’ai reçue aujourd’hui m’a surpris de par sa qualité. Lulu réalise de magnifiques ouvrages pour un coût modique et je ne peux que les recommander à tous ceux qui souhaiteraient s’éditer eux-mêmes.

L’auto-édition m’a appris mes limites, toutefois. Je chercherai un éditeur pour mes prochains romans avec plus de détermination. Écrire est aisé. Publier, un jeu d’enfant. Promouvoir son livre, par contre, n’est pas une tâche facile. Certains semblent s’en sortir avec talent mais ce n’est pas mon cas. Le rapport entre le nombre de visites sur mes pages et le nombre de ventes me satisfait, mais je déplore la difficulté à gagner ces clics magiques.

Vous qui avez acheté l’e-book ou qui allez acheter la version papier, parlez-en autour de vous, sur facebook, twitter ou la blogosphère. En bien ou en mal, mais parlez-en!

Le lien vers la page d’achat Lulu, avec possibilité de lire des extraits: http://www.lulu.com/product/couverture-souple/promotion-borgne/18763213

Temps Mort

Mise à jour du 12 avril 2015:

Je joins le texte intégral de cette courte pièce à ce message, étant donné qu’il a disparu des deux sites sous-mentionnés. Il faudra que j’y remédie, mais je n’ai pas la tête à cela pour l’instant.

Temps Mort-full

Merci de me contacter si vous désirez monter et jouer cette pièce.

Je soumets Temps Mort, entre le sketch et la courte pièce en un acte, au site  leproscenium.com. Il manque les deux dernières pages, pour inciter les lecteurs comme les troupes à prendre contact avec moi;  je ne suis pas à l’aise avec l’idée de relâcher un texte intégral. La pièce figurera également au catalogue du site www.theatrotheque.com